Le Medef, la Fédération bancaire française, Wintegreat et la Fondation Total ont organisé le 28 août au siège du Medef une réunion de lancement d’une formation destinée à 14 personnes réfugiées aux métiers de la banque hautement qualifiés.

Les participants ont eu auparavant, dans leurs pays d’origine, des parcours variés. Certains étaient avocats, d’autres journalistes, comptables, banquiers, ou directeurs d’ONG…. Cette formation de type “Préparation opérationnelle à l’emploi collectif” (POEC) dure 350 heures et comporte 91 heures de modules  non techniques pour que les réfugiés reprennent confiance en eux et en leurs compétences, qu’ils (re-)apprennent à se valoriser, à communiquer en entreprise et qu’ils soient des salariés entreprenants.

Cette initiative bénéficie de l’appui de la Diair. Elle est financée conjointement par la Fondation Total et l’Opcabaia, qui est l’organisme paritaire collecteur agrée (OPCA) en charge de collecter et de gérer les fonds de la formation professionnelle des  branches de la banque et des mutuelles et assurances.

 Les organismes de formation participants sont : Quilotoa (Marketing de soi et communication), Audace (devenir un salarié entreprenant), le CFPB (Centre de formation des professions bancaires) et Bassel Sibai (Senior consultant freelance / réfugié Syrien). Les banques partenaires sont : la Société Générale, BNP-Paribas, LCL, HSBC et la Fédération bancaire française.

La démarche d’autonomie par l’emploi que cette formation a pour objectif d’atteindre, a été résumée en une formule inspirée de Confucius par une personne réfugiée participante : “Apprenez-moi à pêcher plutôt que de me donner du poisson”.