Déplacement de rentrée ce jeudi 30 août 2018 à Strasbourg pour Alain Régnier, délégué interministériel, accompagné de représentants de la Direction générale des étrangers en France (DGEF – ministère de l’Intérieur) à l’invitation de Roland Ries, maire de la ville.

Accueilli par le maire de Strasbourg et par la Directeur départemental de la cohésion sociale du bas-Rhin (DDCS – ministère des Solidarités et de la Santé), Alain Régnier est allé à la rencontre des acteurs de terrain œuvrant à l’accueil et à l’intégration des réfugiés. Avec l’Observatoire régional de l’intégration et de la ville (Oriv), le préfet Régnier a évoqué la question de la coordination entre les acteurs à l’échelle du territoire pour rendre possible la construction d’un parcours d’accueil et d’intégration réussi des personnes réfugiées. Alain Régnier s’est ensuite rendu à “la Loupiote“, espace associatif géré par l’association l’Etage, où les familles réfugiées mal logées peuvent bénéficier de services à la personne, comme l’accès à une salle de jeux pour les enfants, des douches ou une laverie.

L’après-midi a débuté à l’ancien couvent des Capucins dans le quartier de Koenigshoffen, devenu un centre d’accueil pour 72 réfugiés géré par la fondation Caritas. Alain Régnier s’est également entretenu avec le réseau Mens (Migrants dans l’enseignement supérieur), un réseau de 40 universités engagées dans l’accueil des étudiants réfugiés. Il s’est rendu ensuite au Foyer Notre Dame qui héberge et accompagne des familles réfugiées et des personnes isolées (hébergement-logement, insertion professionnelle, apprentissage du français, etc.).

La journée s’est terminée avec une rencontre entre le préfet Régnier et le Pasteur Hitter, président de la Fédération d’entraide protestante (FEP) pour évoquer la mobilisation des personnes volontaires de confession protestante pour l’accueil chez des particuliers de 500 réfugiés.

Ce déplacement à Strasbourg marque la reprise des visites de terrain régulières du Délégué interministériel, qui se poursuivront au cours de l’automne notamment à Cahors, Périgueux, Nantes, Marseille, Toulouse Grenoble et Clermont-Ferrand.

Cette visite à fait l’objet d’un reportage de StrasTV visible sur Youtube ici.

Membre du réseau des villes solidaires, la ville de Strasbourg se mobilise pour l’accueil des personnes réfugiées et recueille les propositions des citoyens engagés au numéro vert : 0800 60 90 90.