Ce lundi 1er octobre, Madame Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Monsieur Jean-Marie Marx, Haut-commissaire à la transformation des compétences et à l’inclusion par l’emploi, ont lancé en présence d’Alain Régnier, préfet, délégué interministériel chargé de l’accueil et de l’intégration des réfugiés, un appel à projets en faveur de « l’intégration professionnelle des réfugiés » dans les locaux de l’association Singa.

Doté de 15 millions d’euros, cet appel à projets s’inscrit dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences (PIC). Les 290 000 bénéficiaires d’une protection internationale et les demandeurs d’asile font partie intégrante des publics visés par le PIC, et leur accès à l’emploi ou une formation professionnelle est au cœur des préoccupation du gouvernement.

Les projets, qui pourront être déposés pendant 12 mois à compter du 1er octobre 2018 devront apporter la preuve d’un ancrage territorial réel. Ils devront également s’inscrire en complémentarité avec les actions et dispositifs existants sur les territoires (tels que la Garantie jeunes, l’insertion par l’activité économique) et dans une dynamique concertée avec les acteurs du service public de l’emploi et du service public régional de la formation et de l’orientation professionnelles.

L’appel à projet est disponible exclusivement sur le site de la Caisse des dépôts et consignation et téléchargeable ici.

Une première vague de sélection interviendra pour les dossiers déposés avant le 15 novembre 2018. Ceux-ci devront être déposés complets, sous forme électronique sur le même site. Les questions de fond sur cet appel à projet doivent être également posées sur le site des consultations; toutefois, conformément à sa mission interministérielle, la Diair est à votre disposition pour vous aider dans vos démarches, à l’adresse du conseiller “emploi-formation” de la délégation :

M. Said ISSACK // par Courriel  ou par téléphone au : 01 72 71 68 93.

Lire l’article complet sur le site du ministère du travail ici.