Le délégué interministériel à l’accueil et l’intégration des réfugiés annonce les cinq projets lauréats de l’appel à projet Fai’R. Les associations lauréates ont été reçues au ministère de l’Intérieur pour un comité de lancement le 7 juin 2019.

 

L’appel à projet

Le projet Fai’R, doté d’une enveloppe de 300 000 euros pour l’année 2019 vise à encourager l’engagement des jeunes en faveur des personnes réfugiées, afin de créer et de renforcer les liens et les échanges entre la société française et les réfugiés. Les 5 projets sélectionnés permettront la mobilisation de plus de 3 700 jeunes de 18 à 30 ans, réfugiés compris, dans des actions et projets communs dans tous les domaines de l’intégration (sport, artisanat, culture, citoyenneté, etc.). La photo ci-dessus capture le moment du tournoi sportif organisé par la Diair et Ovale citoyen, lors de la journée du 20 juin 2019, Journée mondiale des réfugiés.

Ce projet repose sur l’idée que la rencontre entre les personnes vivant en France et les réfugiés est nécessaire pour lutter contre l’isolement social que peuvent connaître les personnes réfugiées, faire changer le regard sur les personnes réfugiées et faciliter leur intégration dans leur nouvel environnement.

Pour cela, le projet Fai’R  s’appuie sur la jeunesse, en y voyant un moment d’engagement privilégié et un enjeu démocratique majeur.  Dans un rapport de 2016, le Haut-Commissariat à la Vie Associative a pointé les évolutions de l’engagement bénévole et associatif : plus ponctuel et informel qu’auparavant, l’envie d’engagement est néanmoins en progression chez les jeunes de moins de 35 ans.

Ainsi la Diair a notamment privilégié les projets mobilisant de nouvelles catégories de population et proposant de nouvelles modalités d’engagement, compatibles avec les évolutions constatées.

 

Présentation des projets lauréats :

  • Benenova s’appuie sur des formats d’engagements innovants et accessibles à tous (court, collectif, ponctuel et concret) pour proposer un projet « Pair » décliné en trois axes : mobiliser des jeunes auprès d’acteurs impliqués dans l’accueil et l’intégration des réfugiés, organiser trois journées d’actions collectives entre jeunes français et réfugiés, permettre à des jeunes réfugiés de s’engager auprès du tissus associatif local. Les actions mobiliseront plus de 550 jeunes, autour des métropoles de Paris et Lille.

 

  • La Croix Rouge française organisera, sur tout le territoire français, des rencontres autour du sport (tournoi de foot, Olympiades inclusives, initiation au cricket), d’activités créatives (concours de cuisine, exposition photo), du débat et de l’expression (tandems linguistiques, mini-conférence, ateliers YABC) et des soins (formations IPS et PSC1). Ce projet « Pair » permettra la mobilisation de 600 jeunes.

 

  • Kabubu et Tissus Solidaires, deux associations spécialisées dans l’insertion et la création de lien par le sport (Paris) et par l’artisanat (Lyon) s’associent pour proposer des ateliers multiculturels et l’organisation d’une Semaine de l’Engagement multi-culturel en novembre 2019. Ces activités toucheront près de 450 jeunes, en plus de leurs bénéficiaires habituels.

 

  • JRS France, avec son programme « JRS Jeunes», proposera à 600 jeunes français et 600 jeunes réfugiés de s’impliquer ensemble dans la co-construction et l’animation de projets et d’ateliers. Les activités seront organisées dans 7 villes en France (Paris, Limoges, Lyon, Nantes, Marseille, Clermont Ferrand, Grenoble) et recouperont des domaines divers en fonction des projets de chacun.

 

  • Wintegreat, à travers son programme « Wintegreat X Culture » propose l’organisation de 59 évènements et sorties culturelles à Lille, Bordeaux et Paris, qui impliqueront la rencontre entre 134 personnes réfugiées et 950 étudiants.