En ces temps de pandémie, le Conseil de l’Europe et ses partenaires s’efforcent de rallier les forces vives des différentes nations dans la lutte contre le Covid-19.

Parmi celles-ci figurent de nombreux réfugiés titulaires d’un diplôme en santé et soucieux d’aider leur pays d’accueil, mais qui voient leur élan d’altruisme freiné par le cadenas des professions réglementées.

 

Télécharger l’article au format PDF (3 pages 314 Ko).