Le mot du Préfet Alain Régnier, Délégué interministériel

Alain Régnier, préfét

L’année qui vient de s’écouler est sans conteste l’une des plus inédites de la décennie. De nouveaux enjeux sociaux, environnementaux et sanitaires sont venus modifier des repères que nous pensions inébranlables.

Notre Délégation, bien que jeune, a su s’adapter aux contraintes engendrées par l’épidémie de la COVID-19. Digitalisation des services, utilisation d’outils novateurs pour garder le contact, prise en compte des nouveaux défis numériques et surtout, maintien du lien humain, ont été les moteurs de notre action en 2020.

Nous avons renforcé les projets communs avec nos partenaires. Grâce au travail de l’ensemble de l’équipe, le lien a été maintenu avec la vingtaine d’associations lauréates des dispositifs mis en place. De plus, un réseau des communicants a été lancé, afin de faciliter la transmission d’information entre l’Etat, les associations et les territoires.

 

De nouvelles actions développées en 2020 …

La participation des réfugiés : un défi auquel la Diair, le HCR et l’Ifri répondent en lançant l’Académie

En France, les personnes réfugiées ne sont souvent pas ou peu associées aux comités et instances décisionnaires. La Diair, le HCR et l’Ifri ont souhaité mettre en place une Académie qui permettra à un groupe de 10 lauréats, pendant 2 ans, de bénéficier de formations et de participer à des comités de sélection, jurys d’appels à projets, boards etc.

Lancée lors de l’Agora, l’Académie a reçu près de 235 candidatures en quelques semaines. La sélection des lauréats est en cours, les résultats seront connus d’ici à janvier 2021 pour un début des formations dans la foulée.

L’inclusion numérique, un axe majeur en 2020

La crise de la COVID-19 a mis en lumière une fracture numérique touchant près de 13 millions de Français, dont de nombreux réfugiés. Partant de ce constat, la Diair s’est appuyée pendant l’été sur son laboratoire d’innovation publique, le Lab’R, pour élaborer, en lien avec ses partenaires institutionnels et associatifs, une stratégie de lutte contre la fracture numérique pour les personnes réfugiées.

Le premier axe de cette stratégie, l’étude des usages, a été développé dès septembre avec une enquête nationale sur les usages du numérique des réfugiés. Près de 1000 personnes y ont répondu, un aperçu des résultats est disponible ici.

S’en est suivi un appel à projets qui a mobilisé les associations sur les trois axes suivants de la stratégie de la Diair : améliorer l’accès au matériel informatique, améliorer la connectivité des personnes réfugiées et former au numérique le plus grand nombre. 11 lauréats ont été sélectionnés : la Délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés (Diair) en finance 7 et la Direction de l’intégration et de l’accès à la nationalité (DIAN) du ministère de l’intérieur 4, pour un montant total avoisinant les 500 000€.

Si 2020 était l’année de mise en place, en concertation avec les acteurs, 2021 sera celle du déploiement de la stratégie.

… et des évolutions dans les dispositifs existant

Les contrats d’intégration CTAIR

En 2020, 11 métropoles et préfectures ont contractualisé avec l’État leur démarche d’accueil et d’intégration des personnes réfugiées via un CTAIR. Deux se sont engagées pour 2021 via une lettre d’engagement et cinq ont manifesté leur intérêt. Fondées sur un diagnostic de terrain, les actions qui découlent de ces contrats interviennent en complémentarité des politiques publiques de droit commun portées par l’État et les collectivités locales.

 

Le Service civique Volont’R

En partenariat avec l’Agence du Service civique, la Diair a permis à 7000 jeunes – dont des centaines de réfugiés – de s’inscrire dans des missions d’intérêt général. Les bilans de ce programme sont encourageants et la montée en puissance de Volont’R se poursuivra en 2021.

Fai’R : créer des liens entre jeunes réfugiés et français

En 2019/2020, l’appel à projets Fai’R a réuni 8 associations et a permis d’impliquer 3700 jeunes âgés de 18 à 30 ans en créant une dynamique inter-associative dans les territoires. Sur l’ensemble du territoire national, des acteurs associatifs ont mis en œuvre des actions et évènements collectifs ou individuels.

L’emploi et insertion professionnelle

Action interministérielle par excellence, les dispositifs d’insertion professionnelle se sont largement déployés en 2020 dans des conditions difficiles, avec la 1ère année de mise en œuvre des 55 projets territoriaux financés sur le “Plan d’investissement dans les compétences“, s’ajoutant au programme HOPE. Tous ces projets ont en commun l’innovation et l’ancrage territorial, avec la pleine participation de la Diair.

 

La plateforme collaborative Réfugiés.info

Le “wikipédia des réfugiés” a poursuivi son déploiement et a développé la territorialisation de son contenu en 2020. 12 événements organisés dans 10 villes dans 7 régions différentes ont permis de considérablement augmenter le contenu disponible. Aujourd’hui plus de 194 fiches sont disponibles en 6 langues et les perspectives 2021 sont très encourageante, notamment avec le développement de la version mobile de la plateforme Réfugiés.info.

Retrouvez ici plus d’infos et de photos.

Le laboratoire d’innovation publique, Lab’R

Le laboratoire d’innovation publique de la Diair s’est saisi cette année de nombreux thèmes tels que l’action de la Diair en temps de COVID-19 et la fracture numérique. Cette proactivité s’est ressentie dans la construction rapide des projets et 2021 sera l’occasion pour le Lab’R d’une nouvelle impulsion avec le renouvellement du Board.

 

Une année riche en événements

La Journée mondiale du Réfugié, édition 2020

Le 20 juin 2020, à la sortie du premier confinement, la Diair et le HCR ont décidé de faire basculer en 100% digital cette journée qui met en valeur les initiatives locales et nationales d’intégration des réfugiés. Conférences, débats, ateliers, expositions ou encore randonnées étaient au programme.

L’Agora 2020

Le 8 octobre 2020, le Délégué interministériel a choisi de maintenir la 3ème rencontre nationale annuelle des acteurs de l’accueil et de l’intégration des réfugiés prévue pour la première fois en région. Près de 450 personnes se sont inscrites à cet événement 100% digital et ont participé aux ateliers et conférences proposées par la Diair sur le thème : “Le territoire, clef d’une intégration réussie”.