Disposer d’un logement pérenne est une étape essentielle du parcours d’intégration de chaque réfugié. C’est un enjeu que traite la Diair en lien étroit avec le ministère du Logement, comme l’a souligné Alain Regnier, délégué interministériel, dans son interview à AEF.

La Diair travaille avec les élus afin de mobiliser les territoires sur la question de l’accès au logement des réfugiés, à travers le réseau des maires Solid’R et des contrats territoriaux (CTAIR). Parmi les 250 actions CTAIR qui ont pu voir le jour partout en France en 2019 et 2020, 15 actions, représentant 21% de l’enveloppe allouée aux contrats, sont dédiées à la thématique du logement.

Les CTAIR en 2019 et 2020 par axes d’intervention

  • Garantir l’accès au logement des réfugiés : 21%
  • Engager chaque réfugié dans un parcours d’intégration renforcé : 18,5 %
  • Favoriser les liens entre les réfugiés et la France : 17,2%
  • Améliorer l’accès aux soins des demandeurs d’asile et des réfugiés : 12,4 %
  • Renforcer le pilotage de la politique d’intégration des réfugiés : 9,9 %
  • Améliorer l’accès à la formation et l’emploi des réfugiés : 8,8%
  • Améliorer la maîtrise de la langue française : 7, 8 %
  • Améliorer l’accès aux droits : 4,4 %

Comme le montre le graphique ci-dessus, la quasi-totalité des territoires ayant signé un CTAIR ont intégré des actions visant à trouver des solutions concrètes et innovantes pour aider les personnes réfugiées à se loger durablement. En 2021, la thématique de l’accès au logement, priorité gouvernementale, figurera dans tous les contrats territoriaux, qu’ils soient nouveaux ou en cours de renouvellement.

Ces actions se placent dans la complémentarité des dispositifs de l’Etat, notamment celui du « Logement d’abord » de la Délégation interministérielle à l’hébergement et l’accès au logement (DIHAL). Elles présentent généralement une approche pluri-thématique et associent au sujet du logement les thématiques de l’emploi, la mobilité ou encore l’engagement citoyen, afin d’offrir une solution globale et adaptée.

 

Les actions CTAIR dédiées au logement pour les réfugiés par région en 2019 et 2020

Zoom sur 3 actions innovantes dédiées à l’accès au logement des réfugiés dans le cadre des CTAIR

  • Le projet Teroloko, lancé dans la région de Grenoble en 2019, vise à créer un lieu d’accueil et d’insertion à destination de personnes réfugiées et d’habitants du territoire. En accompagnant des personnes dans un territoire rural, le projet aborde conjointement la question du logement, de l’emploi et de l’insertion.
  • Le projet « un toit, un accompagnement » déployé au sein du Grand Lyon propose un dispositif de colocation solidaire pour des jeunes de moins de 25 ans en emploi ou en fin de formation. : Forum réfugiés-Cosi identifie les bénéficiaires et les oriente vers l’association Ailoj qui est en charge de la captation des logements.
  • Le dispositif renforcé de garantie logement, implanté à Rennes Métropole, a pour objectif la mise en place d’une garantie logement pour les jeunes de moins de 25 ans. Ce coup de pouce expérimental mené par Espacil Habitat permet de lever le facteur “ressources” trop souvent bloquant pour les jeunes réfugiés qui cherchent à se loger de façon pérenne.

 

En Ile-de-France, territoire connaissant de fortes tensions sur le marché locatif, un contrat avec le conseil départemental du Val-de-Marne portant uniquement sur le logement des réfugiés hébergés actuellement dans le DNA est en cours d’élaboration. En parallèle des dispositifs déjà existants, la Diair a également apporté en 2020 un soutien financier à la préfecture de région d’ïle-de-France et au GIP-HIS pour permettre d’accélérer le relogement des réfugiés vivant en zone francilienne.

Au-delà de son travail avec les élus, la Diair se mobilise également sur la question du logement par le biais du dispositif Cohabitations Solidaires piloté par la DIHAL. En 2019 et 2020, la Diair a ainsi financé dans ce cadre l’association partenaire Caracol, spécialisée dans la captation et l’organisation de colocations mixtes entre français et réfugiés.