En janvier 2021, le premier appel à projet national relatif à l’intégration des étrangers primo-arrivants, dont les personnes réfugiées, a été lancé conjointement par la Diair et la Direction générale des étrangers en France du Ministère de l’intérieur (DGEF).

Les projets éligibles devaient avoir une portée nationale ou interrégionale à destination des acteurs de l’intégration ou des personnes étrangères primo-arrivantes, dont les bénéficiaires de la protection internationale. Le dispositif national Fai’R de la Diair a également été inclus.

Le dispositif national Fai’R encourage la mobilisation de la jeunesse et la création des liens entre jeunes français et jeunes réfugiés par le biais d’un engagement collectif auprès des associations présentes sur l’ensemble du territoire métropolitain.

 

Zoom sur les projets lauréats du dispositif national Fai’R

Ce sont deux comités de sélection qui se sont tenus, le 16 avril et le 30 juin 2021, afin d’étudier les demandes de subvention déposées. Les comités ont retenu 9 projets portés par 11 associations qui seront accompagnées dans le cadre du Fai’R.

Retrouvez l’intégralité de l’appel à projets national commun 

ici

Les 11 associations soutenues par la Diair

 

“Le pari de la réciprocité : Partage tes talents, ose la rencontre” par JRS France (lauréat 2019 et 2020)
Ce projet vise à favoriser la rencontre et les échanges interculturels entre jeunes locaux et réfugiés dans plusieurs villes de France. En 2021, l’accent est mis sur la co-construction et la co-animation des activités artistiques, culturelles, sportives, manuelles et festives déployées par et pour les jeunes.

 

Ambassad’Or” par Kabubu et Weavers (ex-Tissu Solidaire) – (lauréat 2019 et 2020)
Le projet “Ambassad’Or” est porté par deux associations spécialisées dans l’insertion par le sport -pour Kabubu- et la couture -pour Weavers. En formant des jeunes français et réfugiés à l’organisation d’évènements sportifs et manuels à Paris, Lyon et Annecy, ceux-ci deviennent des ambassadeurs du programme et peuvent alors proposer à d’autres jeunes des activités de rencontre autour du sport et de la couture.

 

Fai’r ensemble : des binômes de volontaires réfugiés-français mobilisés pour la jeunesse par l’Association d’Aide aux Jeunes Travailleurs AAJT et Unis-Cité
Ce projet vise à renforcer la création de liens entre jeunes par le biais de l’engagement citoyen et le service civique. Une dynamique inter-associative localisée permettra aux jeunes bénéficiaires d’imaginer et de mettre en place des évènements pour la jeunesse.

 

Bring Art to the Street par Acaci’Art
Implanté dans plusieurs villes, ce projet a pour objectif de réunir des jeunes français et réfugiés autour des ateliers street-art. En parallèle de la réalisation des œuvres collectives, la méthodologie déclinée vise à renforcer la confiance en soi des bénéficiaires via le développement de leurs techniques artistiques.

 

Jeunes d’ici et ailleurs par Arc-en-Ciel Théâtre (lauréat 2020)
Arc en ciel, un réseau associatif agréé Jeunesse et Éducation Populaire, utilise la méthode du théâtre-forum comme vecteur d’intégration. Les jeunes, réfugiés et français, prennent la parole autour d’une problématique, en l’occurrence la jeunesse, avant d’engager un débat collectif.

 

Urbanités Nouvelles par Bastina
La mise en œuvre de ce projet a pour objectif de créer des rencontres spontanées et durables entre les jeunes locaux et réfugiés. Cela se fait par la réalisation collective de balades urbaines, de visites muséales, d’ateliers éducatifs et de sensibilisation. Avec une pluralité marquée des thématiques abordées, ce programme valorise le patrimoine local en le rendant accessible à de nouveaux publics.

 

Pai’r à Pai’r par Benenova (lauréat 2019 et 2020)
Ce programme participe à l’intégration des personnes réfugiées par l’engagement citoyen auprès d’un grand nombre d’associations partenaires de Benenova pour réaliser des missions de bénévolat d’intérêt général. Des jeunes français et réfugiés se réunissent pour venir en aide à des associations variées, ce qui valorise la diversification des missions confiées.

 

Nil 0.2 par Thot (lauréat 2020)
Ce projet organise des rencontres entre les jeunes étudiants réfugiés de l’école de français diplômante Thot et les étudiants de Sciences Po Rennes (campus de Caen). Ces rencontres ont pour objectif de changer le discours général et de déconstruire les préjugés à l’égard du public réfugié. Des journées de sensibilisation sont prévues en présence de structures nationales liées à la question d’accueil. Un dispositif “correspondance à distance” visant à maintenir le lien est également mis en place.

 

Causons Partage par Causons
Leur intention est la valorisation culturelle des personnes primo-arrivantes dont les réfugiés et faciliter leur intégration socio-professionnelle dans leur société d’accueil. Les personnes bénéficiaires sont accompagnées et formées pour enseigner leur langue natale aux citoyens français souhaitant apprendre une langue étrangère.

 

Aller au contenu principal