Emmaüs Connect contribue à l’inclusion numérique des réfugiés avec le soutien de la DIAIR

Connecter et équiper les réfugiés résidant en Centre provisoire d’hébergement (CPH), former les travailleurs sociaux des CPH, concevoir et expérimenter un parcours de formation adapté aux besoins et spécificités des publics réfugiés : ce sont les 3 objectifs qu’Emmaüs Connect s’est fixé pour l’année 2021.

Des objectifs qui ont pu se concrétiser grâce à un financement accordé par la DIAIR, à l’occasion d’un appel à projet (AAP) lancé en 2020, sur la mise en œuvre d’actions de lutte contre la fracture numérique des bénéficiaires de la protection internationale (BPI).

 

Des cartes sim, recharges mobile/internet et équipements pour réaliser des démarches essentielles

A ce jour, 420 BPI (Bénéficiaires de protection internationales) ont pu bénéficier gratuitement d’une carte Sim SFR et de recharges téléphoniques/internet pour rester en contact avec leurs proches et/ou se divertir.

135 BPI ont reçu un équipement ces derniers mois (ordinateurs, smartphones et webtrotteurs confondus). Ce qui a permis à certains d’entre eux de mieux accompagner la scolarité de leurs enfants ou encore, de réaliser des démarches en ligne.

Une opération rendue possible notamment grâce aux partenariats qu’Emmaüs Connect a mis en place avec d’autres lauréats de l’AAP lancé par la DIAIR : les CPH Coallia de Cergy-Pontoise, Mantes-La-Jolie, Orléans, Quimperlé, Auxerre et le CPH Entraide Pierre Valdo de Lyon.

 

Former les acteurs sociaux pour mieux diagnostiquer et accompagner sur l’inclusion numérique

Pour aider les travailleurs sociaux des CPH à accompagner les BPI dans la prise en main des outils numériques, deux formations en ligne ont été conçues : « Comprendre et diagnostiquer la précarité numérique des réfugiés » et « Accompagner les publics vers l’autonomie numérique ».

        

A ce jour, plus d’une quinzaine de travailleurs sociaux ont participé à ces formations que certains décrivent comme « très instructi[ves] tout en étant ludique[s] ». D’autres ont fait part de la façon dont ils comptent faire évoluer leur pratique : « Plus mettre en avant les aspects positifs du numérique, mieux diagnostiquer le niveau des personnes accompagnées ».

 

Conception et expérimentation d’un parcours de formation à destination des réfugiés

Si la connexion et l’équipement des BPI, ainsi que la formation des travailleurs sociaux qui les accompagnent sont essentiels, il est aussi primordial de concevoir des outils adaptés aux besoins et aux spécificités des publics réfugiés. Pour ce faire, une première phase exploratoire a été réalisée afin de mieux cerner le profil, les besoins et les difficultés de ce public.

Suite à cette phase, plusieurs convictions ont émergé et permettent aujourd’hui de concevoir un parcours sur smartphone/tablette – des outils plus facilement accessibles et utilisables y compris pour les publics illettrés/analphabètes – qui mixe compétences numériques et linguistiques. Le parcours est thématique, afin de répondre aux besoins urgents des publics réfugiés et repose sur une méthodologie simplifiée (textes courts et simples, accompagnés d’audio et d’images, traduction des supports…). Enfin, ce parcours permet de sensibiliser les publics aux codes socioculturels français (notamment le fonctionnement des administrations).

Pour faciliter la conception de ce parcours à destination des réfugiés, un partenariat a été mis en place entre Emmaüs Connect et Unis-Cité, également lauréat de l’AAP. Unis-Cité a ainsi partagé les contenus produits par ses équipes avec Emmaüs Connect qui a, en retour, formé les coordinateurs d’Unis-Cité en charge de l’encadrement des volontaires en service civique.

A ce jour, deux modules « Naviguer sur internet » et « Utiliser les applications mobiles » ont été conçus et sont actuellement en phase expérimentale auprès des BPI de 2 CPH lauréats (Coallia de Mantes-la-Jolie et de Cergy-Pontoise).

           

Les premiers résultats de cette expérimentation permettront d’améliorer les modules. Ils seront ensuite publiés sur le site « Les Bons Clics » et accessibles à tous gratuitement, tout comme l’ensemble des modules du parcours réfugié.

 

Aller au contenu principal