Rôle et missions de la DiAir

Annoncé à l’été 2017 dans le plan d’action pour garantir le droit d’asile et mieux maîtriser les flux migratoires, un délégué interministériel chargé de l’accueil et de l’intégration des réfugiés a été institué auprès du ministre de l’Intérieur. Celui-ci a pour mission de participer à la définition et à l’animation de la politique d’accueil et d’intégration des réfugiés.

Nos domaines d’intervention

 

Les principaux domaines d’intervention de la Délégation sont :

  • la maîtrise de la langue française
  • l’accès au logement *
  • l’accès à l’emploi et à la formation professionnelle
  • l’accès aux droits
  • la prise en charge sanitaire et sociale
  • l’accès à l’éducation et à la culture

* en matière de logement des réfugiés, la Délégation interministérielle pour l’hébergement et l’accès au logement (Dihal) traite ces questions au sein de son « Pôle migrants » depuis 2015. Cette action sera donc menée en lien étroit avec Dihal en complément des efforts déjà déployés.

 

Nos missions

 

Aux termes de la lettre de mission reçue du Premier ministre, dans les champs d’intervention listés ci-dessus, le délégué interministériel doit mettre en œuvre une coordination et une mobilisation globale des acteurs à tous les niveaux : administration centrale ou déconcentrée, collectivités territoriales mais aussi associatifs et de la société civile.

Le délégué veille également à l’accompagnement des réfugiés réinstallés pendant un an après leur arrivée sur le territoire.

A l’occasion du Comité interministériel à l’intégration (CII) qui s’est tenu le 5 juin 2018 sous la présidence du Premier ministre, La Diair s’est également vue confié le pilotage de la mise en œuvre de la Stratégie nationale pour l’intégration des personnes réfugiées.

 

Crédit photo : A.-LEJEUNE / MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR