L’Académie pour la participation des personnes réfugiées

Depuis sa création, la Délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés (Diair), considère la participation des personnes réfugiées comme un enjeu central.

Il paraît indispensable de recueillir la parole des personnes réfugiées pour penser et mettre en œuvre des politiques publiques qui répondent aux besoins des personnes et des territoires.

Ainsi, la Diair s’est associée avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNCHR) et l’Institut français des relations internationales (Ifri) pour mettre en œuvre l’Académie pour la participation des personnes réfugiées.

L’appel à candidatures a été diffusé le 8 octobre 2020 lors de la 3ème édition de l’Agora, la rencontre nationale annuelle des acteurs de l’accueil et l’intégration des réfugiés. Il a rencontré un vif succès, puisque 235 candidatures ont été reçues en quelques semaines seulement.

 

2 ans pour porter une voix : par et pour les réfugiés

L’Académie pour la participation des personnes réfugiées vise à renforcer la participation des personnes réfugiées dans les politiques et programmes qui les concernent et faire valoir les compétences et parcours d’engagement des lauréats.

Douze personnes réfugiées ont été sélectionnées, parmi 235 candidatures, au regard de leur parcours d’engagement auprès d’autres personnes réfugiées. Grâce à l’Académie, les lauréats se forment à la prise de parole et découvrent le paysage institutionnel et associatif français. Des réunions régulières permettent ainsi aux lauréats de rencontrer des experts impliqués dans le domaine de l’asile et de l’intégration, dans un esprit d’échange actif et d’apprentissage mutuel.

A terme, forts de cette expérience, les lauréats auront l’opportunité d’intégrer des instances décisionnelles d’organisations partenaires (conseils d’administration, jurys de sélection de projets, etc.), qu’elles soient associatives, philanthropiques ou étatiques.

 

Qui sont les lauréats?

Les douze lauréats de l’Académie, six femmes et six hommes, ont des profils et des parcours migratoires variés, ainsi qu’une expérience personnelle et professionnelle diversifiée. Âgés de 21 à 53 ans, ces 12 lauréats sont originaires de neuf pays : Afghanistan, Albanie, Burundi, Guinée, Tibet, Turquie, Soudan, Syrie, et Venezuela.

Le point fort de l’Académie, c’est de réunir ces lauréat.es autour de valeurs clés, telles que le courage, l’humanité et l’envie d’agir au sein de la société d’accueil. Dotés d’un fort esprit d’entreprise et d’une grande ouverture d’esprit, les lauréats de cette première promotion de l’Académie sont animés par la volonté de contribuer au changement des regards sur les personnes réfugiées et de favoriser le dialogue entre la société d’accueil et les nouveaux arrivants.

Découvrez leurs portraits

 

Le programme de l’Académie

Le programme a été co-construit avec les lauréats sur la base de leurs intérêts. Les thématiques principales abordées ont trait au paysage associatif et institutionnel français dans le domaine de l’asile et de l’intégration et au système de financements :

  • le paysage associatif français
  • les instances décisionnelles dans le monde associatif
  • les comité de sélection des fondations
  • les comités de sélection étatiques
  • la participation au niveau international

La question de la participation des personnes réfugiées est au cœur de chacune des réunions. A ces éléments de contenu s’ajoute un volet “animation de réunions”, travaillé au long cours, ainsi qu’un volet “prise de parole en public” qui donnera lieu à un atelier spécifique.

A l’issue, les membres de l’Académie auront l’opportunité d’intégrer des instances décisionnelles d’organisations partenaires (conseils d’administration, jurys de sélection de projets, etc.).

L’actualité de l’Académie

Aller au contenu principal